Archives par étiquette : vitesse

VITESSE ET SÉCURITÉ

 

DSCF1686 pour blog

ENJEU

En 2012, La vitesse est responsable de 26% des accidents mortels. Nous constatons une augmentation annuelle des infractions à la vitesse durant les années 2009 à 2012 de 29 %. sur cette période. En Gironde, en 2013, 30 % des tués l’ont été par une vitesse excessive, cause principale de l’accident.

Vitesse.1

OBJECTIFS

Faire prendre conscience au plus grand nombre des conducteurs des dangers liés à la vitesse, facteur aggravant en terme d’accidentalité et l’une des causes principales des accidents routiers.

DESCRIPTIF DÉTAILLÉ

Faire constater comment la vitesse est un facteur aggravant dans l’accident et aider les personnes à faire face à l’incompréhension qui est souvent la leur face aux limitations de vitesse.

Montrer comment il est illusoire de croire qu’une vitesse élevée permet des gains de temps importants sur un trajet donné.

Promouvoir l’écoconduite qui non seulement aide à la protection de l’environnement mais qui, par une vitesse adaptée, permet une meilleure sécurité mais aussi une dépense moindre en carburant et entretien.

Sensibiliser les élus sur les panneaux d’entrée et de sortie d’agglomérations afin que ceux-ci correspondent à la réalité de l’habitat environnant afin d’obtenir une meilleure compréhension de la part des usagers.

Rappeler qu’entre la perception d’un danger et la réaction du conducteur, il y a un certain délai qui tient à plusieurs facteurs comme la vitesse, l’état de la chaussée, l’état du véhicule, la vision, la fatigue, la consommation d’alcool ou de drogues...

Des moyens important peuvent être mis en œuvre :

  • radar pédagogique mobile
  • radar Viking
  • réactiomètre
  • testochoc
  • voiture tonneau

PARAMÈTRES

ENJEU Alcool, drogues
CATÉGORIE National
CIBLE Tous publics
ÉTABLISSEMENT Tous établissements
ÂGE Tous âges
GROUPE 15 à 20 personnes
LIEU Salle de conférence, disposition en U
MATÉRIEL Vidéoprojecteur, écran
INTERVENANTS 1 à 2 IDSR
DURÉE 60 à 90 minutes
BRANCHEMENTS 3 prises, 220 V (16 A)
MÉDIAS Diaporama, film...

 

PRÉVENTION DEUX-ROUES MOTORISÉ

DSCN0312. pour blog

ENJEU

En 2013, en Gironde, les motocyclistes et cyclomotoristes représentent 26% des tués lors d’accidents routiers (dernières statistiques connues). La tranche d’âge majoritaire impactée par la mortalité des deux-roues motorisés se situe entre 25 et 44 ans pour 45%. Les usagers décédés circulaient majoritairement sur des motos lourdes (74%).

Tues par véhicules 2013 Gironde.1

OBJECTIFS

Prévenir et sensibiliser les cyclomotoristes et motocyclistes sur les dangers de la conduite des véhicules à deux-roues motorisés et les manières de diminuer ces dangers.
Les actions doivent être menées aussi bien dans les établissements scolaires qu’auprès des entreprises.

DESCRIPTIF

Avant même l’utilisation de véhicules motorisés, il est nécessaire d’informer les collégiens des risques généraux liés à l’utilisation d’un deux-roues motorisé.
Dans les entreprises, l’utilisation de moyens de transport adaptés à la densité de la circulation des villes et agglomérations fait que l’usage du deux-roues motorisé est en forte croissance.
La vitesse est un facteur aggravant de l’accident de la route, sur un deux roues-motorisé, elle est souvent fatale.
L’alcool ou les stupéfiants ont un effet sur la faculté de réaction du conducteur par désinhibition, réduction du champ visuel, perte des repères spatiaux, euphorie.
De nombreux ateliers sont proposés parmi lesquels :

  • simulateur de conduite cyclo et moto,
  • atelier prévention et information sur le port des équipements de protection individuels,
  • atelier alcool, addictions,
  • atelier angles morts.

Sur cet enjeu, plusieurs modules sont proposés notamment et donnent lieu à des fiches spécifiques.

PARAMÈTRES

ENJEU Deux-roues motorisé
CATÉGORIE National
CIBLE Tous publics
ÉTABLISSEMENT Tous établissements
ÂGE Tous âges
GROUPE Selon modules
LIEU Selon modules
MATÉRIEL Simulateur conduite, casquochoc, curvomètre
INTERVENANTS 1 à 4 IDSR
DURÉE 60 minutes
BRANCHEMENTS Prises, 220 V (16 A)
MÉDIAS Diaporama, films...

 

ENTREPRISE ET RISQUES ROUTIERS

DSCF1613

ENJEU

En 2011, 12 % des conducteurs tués (464 parmi les 2 763) l’ont été lors de leur déplacement domicile-travail et 3,2 % (127 conducteurs tués) lors d’une utilisation professionnelle du véhicule.

Ainsi, 15 % de la mortalité routière correspond à des conducteurs tués dans le cadre d’accidents du travail au sens large.

Entreprise 1

OBJECTIFS

Sensibiliser les salariés et dirigeants de l’entreprise aux risques routiers en s’appuyant sur la problématique locale de la société.

Les mêmes objectifs ont été développés vis à vis des élus «employeurs communaux» qui se sont vu proposer des actions en direction de leur personnel directement liées à des cadres d’emplois spécifiques.

DESCRIPTIF DÉTAILLÉ

Réalisation préalable d’un audit sur le besoin d’information des salariés de l’entreprise en fonction de la catégorie professionnelle concernée.
Présentation du risque routier trajet, en salle, par groupes de salariés. Présentation en salle du guide «du bon conducteur» (rappel de la réglementation, chargements, vitesse, alcool, téléphone...).
Atelier sur le danger des addictions (soit dans l’autocar, soit en salle).
Ateliers dynamiques :

  • Testochoc : outil de sensibilisation à l’utilité du port de la ceinture de sécurité.
  • Voiture tonneau : atelier complémentaire du Testochoc pour mesurer l’efficacité de la ceinture de sécurité.
  • Autocar Sécurité Routière équipé avec :
    • simulateur de conduite 2 roues motorisé,
    • simulateur de conduite auto avec éco-conduite.
    • réactiomètre (appareil destiné à mesurer un temps moyen de réaction par rapport à une situation donnée).
    • salle de vidéo projection isolée comprenant 12 places.
    • groupe électrogène embarqué pour permettre l'autonomie de l'autocar en énergie.

Des fiches spécifiques adaptées à la population concernée décrivent le contenu des divers modules.

PARAMÈTRES

ENJEU Risques routiers dans les entreprises
CATÉGORIE Local
CIBLE Adultes
ÉTABLISSEMENT Entreprises, collectivités locales
ÂGE Plus de 18 ans
GROUPE 20 personnes
LIEU Autocar MSR, voiture tonneau, testochoc...
MATÉRIEL Vidéoprojecteur, écran
INTERVENANTS 6 à 8 IDSR
DURÉE 60 minutes
BRANCHEMENTS 380 triphasé (32 A),  prises 220 V (16 A)
MÉDIAS Diaporama, films...

 

JEUNES ET CONDUITE

DSCF1858

ENJEU

Les jeunes représentent 22,4% des tués et 30% de blessés dans les accidents de la route en Gironde. Cet enjeu porte sur l’ensemble des tranches d’âge des 15 à 24 ans.Dans le cadre de la mise en œuvre du continuum éducatif. Il est indispensable de mettre en place des actions adaptées à ces différents publics et qui balayent les différentes tranches d’âges et systèmes de mobilité.

jeunes-1.1

OBJECTIFS

La période de l’adolescence dont l’amplitude a beaucoup augmenté ces dernières années est particulièrement critique en matière d’accidentalité routière comme d’ailleurs en prise de risques dans tous les domaines. En Gironde, en 2013, les 18-25 ans représentent 19 % des tués et si l’on ajoute les plus jeunes, de 6 à 18 ans, c’est au total 26 % des tués par accident de la route.

 DESCRIPTIF DÉTAILLÉ

A travers divers modules, en utilisant les modes de communication les plus adaptés, les jeunes seront confrontés aux différentes problématiques liées à la sécurité routière :

  • vitesse ;
  • alcool, drogues ;
  • deux-roues motorisés ;
  • transports collectifs ;
  • cycles non motorisés ;
  • piétons ;
  • concept de conducteur désigné ;
  • sens de la mobilité et du déplacement chez les très jeunes enfants.

Toutes ces actions s’inscrivent dans le cadre du continuum éducatif : école, collège, lycée, CFA, MFR, université mais aussi en entreprise.

Cela passe par la création d’un module petite enfance à destination des enfants et de leurs parents, la mise en œuvre de pistes d’éducation routière à destination des plus jeunes, les actions collèges pour les classes de troisième et les actions lycées.

Sur ce type d’action les lycéens sont fortement incités à porter des projets d’actions en utilisant les ressources du programme «label vie ». Ce programme national est un atout essentiel dans la conduite de projet concernant des actions en direction des jeunes suivant des formations dans l’enseignement supérieur.

Des fiches spécifiques adaptées à la population concernée décrivent le contenu des divers modules.

PARAMÈTRES

ENJEU Jeunes
CATÉGORIE National
CIBLE Jeunes
ÉTABLISSEMENT Tous établissements d'enseignement
ÂGE 4 à 30 ans
GROUPE 10 à 20 personnes
LIEU Autocar MSR, Salles de classe, extérieur...
MATÉRIEL Voiture tonneau, Testochoc, piste éducation routière...
INTERVENANTS 6 à 8 IDSR
DURÉE 60 minutes
BRANCHEMENTS 380 V triphasé (32 A), prises, 220 V (16 A)
MÉDIAS Diaporamas, films...

 

DROGUES ET CONDUITE

1b Image Notre cerveau et les drogues.1

ENJEU

Une alcoolémie positive du conducteur est présente dans environ 30% des accidents mortels.

Le mélange alcool + cannabis multiplie par 14 le risque d’être responsable d’un accident mortel.

Courbe cannabis

OBJECTIFS

Expliquer tout d’abord le lien entre le cerveau et nos capacités cognitives. Décrire ensuite les effets des drogues alcool et cannabis surtout) sur nos comportements et notre santé.

DESCRIPTIF DÉTAILLÉ

Dès le départ, un diaporama commenté permet de s’appuyer sur les recherches actuelles des neurosciences pour montrer le lien entre notre cerveau et notre pensée. Nous pouvons ensuite décrire les effets de l’alcool et du cannabis sur 2 capacités cognitives importantes : notre espace de travail mental actuel et nos capacités de mémorisation.
Puis nous ouvrons le débat en proposant les thèmes suivants :

  • la consommation de l’alcool et du cannabis : effets doses, types de consommateurs, consommateurs risque ;
  • les effets sur la santé physique, mentale et sociale ;
  • les effets sur la sexualité ;
  • les contrôles effectués : explication des modalités, de l’élimination et de la durée de positivité ;
  • les sanctions légales ;
  • des informations complémentaires : origines des produits, conditionnement, modes de consommations, devenir dans l’organisme ;
  • les autres drogues : classification, héroïne et opiacés, cocaïne et crack, LSD, champignons hallucinogènes, solvants et inhalants ;
  • la dangerosité des drogues : rapport Roque ;
  • « pourquoi l’homme se drogue et pourquoi je ne me drogue pas ? ».
  • Conclusion : Petit diaporama commenté: « Ne pas engluer notre cerveau et notre existence ».

PARAMÈTRES

ENJEU Alcool, drogues
CATÉGORIE National
CIBLE Tous publics
ÉTABLISSEMENT Tous établissements
ÂGE Tous âges
GROUPE 15 à 20 personnes
LIEU Salle de conférence, disposition en U
MATÉRIEL Vidéoprojecteur, écran
INTERVENANTS 1 à 2 IDSR
DURÉE 60 à 90 minutes
BRANCHEMENTS 3 prises, 220 V (16 A)
MÉDIAS Diaporama, film...