Notre bilan 2017

Quelques nouvelles du front !

L'AMSRA est de plus en plus demandée et pour vous en donner une idée, nous vous proposons quelque extraits de notre rapport d'activité présenté à l'Assemblée Générale et voté à l'unanimité.

Si l'année 2016 fut riche en actions, l'année 2017 fut plus calme notamment par l'annulation d'un certain nombre de manifestations grand public à cause du droit de réserve imposé par les élections présidentielle et législative.

Fidèles à nos objectifs principaux : la prévention, l'éducation et la formation à la sécurité routière et à la citoyenneté et ce en liaison étroite avec les services de l'État, notamment la Mission Sécurité Routière de la Préfecture de la Gironde, nous avons essayé de développer notre vocation départementale sans refuser des interventions dans notre région.

Quelques chiffres :

  • 140 actions que nous avons organisées ou auxquelles nous avons collaboré avec la MSR,
  • 243 enjeux présentés au public à raison d'un ou plusieurs enjeux par action notamment : alcool-drogue, bon conducteur, port de la ceinture, deux-roues motorisés, angles morts, seniors, fatigue-somnolence, sécurité dans les transports de voyageurs... ,
  • près de 12 500 personnes sensibilisées,
  • 44 actions dans des moyennes et grandes entreprises,
  • 58 actions envers les jeunes (écoliers, collégiens, lycéens et étudiants)

De nouveaux modules développés : Sécurité dans les transports collectifs, Deux-roues motorisés, Risques routiers dans le transport des marchandises et en tout début de 2018, Sécurité et piétons, Sécurité et cyclistes

Dans le domaine de l'équipement nous avons investi pour l'avenir avec :

  • L'achat de deux ordinateurs équipés du logiciel "réactiomètre" très utilisé dans les entreprises.
  • Le renouvellement de petits matériels et l'investissement dans du matériel de communication et de gestion.

Nous sommes partenaires du projet AGATE (Application de Géosécurisation Adaptée au Transport d’Enfants) réalisé par les sociétés régionales ATOS et AGUILA pour le développement d'un système d'information, de détachement automatique des ceintures, d'ouverture automatique des portes, de géolocalisation dans le cas d'un accident de transport en autocar.

Après 3 années pleines de fonctionnement, nous ne pouvons que constater la réussite de la collaboration entre les services de l'État sous l'autorité du Préfet et notre association. Elle a permis non seulement  la multiplication des actions envers l'ensemble des sociétés, collectivités, associations ou établissements concernés, le développement d'outils pédagogiques nouveaux mais aussi d'intervenir dans des secteurs nouveaux comme le transport collectif des personnes.

Le résultat en est une meilleure efficacité de la politique de l'État en matière de sécurité routière, au moindre coût, d'une manière extrêmement souple. Notre souhait le plus cher, que cette synergie se poursuive.

Jean-François SERRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *